Coronavirus (Covid-19) : Point de situation du 24 mars 2020

Mardi 24 mars – message de monsieur le Maire

Bonjour à tous,

Après les annonces du Premier ministre hier soir, j’ai pris la décision d’annuler le marché du vendredi jusqu’à nouvel ordre.

Le CCAS ainsi que la Réserve Communale de Sécurité Civile continuent de prendre des nouvelles des personnes âgées et nous nous organiserons si certaines d’entre elles réclament de l’aide pour des services qui sortent de l’ordinaire.

Par ailleurs, et c’est la bonne nouvelle du jour, après d’intenses recherches, nous avons réussi à mettre la main sur 10 000 masques. Ils viennent d’être remis au Directeur de l’hôpital Départemental du Luc qui en distribuera aux soignants exerçant sur notre commune.Pour les infirmières et infirmiers Lucois, merci de me contacter via mon site Facebook (Pascal Verrelle).

Enfin, les entreprises et commerçants étant gravement touchés par cette crise, je proposerai lors du prochain conseil municipal (nous ne savons pas à l’heure actuelle quand celui-ci pourra se réunir), les mesures suivantes :

– exonération du paiement des loyers pour les mois de mars et avril pour les commerçants hébergés au sein de locaux ou fonds de commerces appartenant à la commune

– exonération du paiement de la redevance d’occupation du domaine public, pendant trois semaines, pour l’ensemble des commerçants exposant sur le marché hebdomadaire du Luc (cette mesure entrera naturellement en vigueur lorsque le marché sera de nouveau autorisé)

Il va de soi que les parents ayant des enfants inscrits au sein de la crèche municipale, des cantines scolaires, ou encore des structures péri-scolaires, n’auront pas à payer pour les journées ou ces prestations n’auront pas été fournies.

J’ai pris aussi contact avec les responsables des EHPAD du Luc, ceux-ci me feront un compte-rendu hebdomadaire de la situation dans leurs établissements. Concernant l’état de santé et le moral de leurs résidents, pour le moment rien de particulier n’est à signaler dans ces structures.

Restez chez vous le maximum de temps possible, c’est notre seule protection .les policiers municipaux n’auront aucune indulgence pour les contrevenants.

La vie est trop précieuse pour la brader !

Pascal Verrelle