Vendredi 14 juillet, Célébration de la Fête nationale

Vendredi 14 juillet, la commune du Luc en Provence a célébré la fête nationale. Pour l’occasion, une prise d’armes a eu lieu place de la Libération, avec plusieurs bataillons de l’école franco-allemande Tigre, sous le commandement du colonel Christophe VINCENT, et en présence du Maire du Luc en Provence, Pascal VERRELLE, ainsi que de nombreux élus, et représentants des associations patriotiques.
 
Après le salut aux emblèmes, en présence des autorités civiles, le général PERTUISEL, le colonel VINCENT, et le lieutenant-colonel LÜTTGE ont procédé à la remise de décorations à d’anciens militaires de l’ALAT, des officiers, des sous-officiers, ainsi qu’à des engagés volontaires de l’armée de terre de l’école franco-allemande Tigre.
 
A l’issue de la cérémonie, le Maire a tenu un discours dans les jardins de l’hôtel de ville, où l’ensemble des participants étaient conviés pour un cocktail offert par la municipalité. Dans son allocution, Pascal VERRELLE a tenu à rappeler la véritable signification du 14 Juillet, à savoir la célébration de l’unité du peuple français, et de sa liberté retrouvée. Il a également souligné que la France, à travers sa fête nationale, rendait hommage à son armée. Une tradition à laquelle le Maire n’a pas dérogé, remerciant vivement l’ensemble des forces armées françaises pour leur engagement quotidien, au service de la sécurité et de la liberté.
 
Un grand buffet a clôturé la matinée, au cours duquel les participants ont pu échanger dans une atmosphère détendue et conviviale.
 
Rappelons que la veille, jeudi 13 juillet, un spectacle autour des années disco s’était tenu place de la Liberté. Le vendredi 14, à 21h00, un concert de musique classique, donné dans le cadre bucolique de la tour Hexagonale par 50 musiciens venus d’Autriche, a clôturé les célébrations de la fête nationale.