« SOYEZ SECS AVEC LES MOUSTIQUES » !

La multitude de gîtes larvaires (lieux de ponte) qui existent dans notre environnement proche (seaux, vases, soucoupes, fûts, citernes, gouttières obstruées, bâches non tendues…) fait de chacune et chacun de nous le premier acteur de la lutte contre la prolifération du moustique tigre (ou Aedes albopictu).

 

Plusieurs gestes simples, économiques et efficaces peuvent être mis en œuvre :

 

  • Du sable répandu dans les coupelles de pots de fleurs évite l’eau stagnante tout en gardant l’humidité.
  • Les collecteurs d’eau doivent être fermés hermétiquement ou bâchés avec de la toile moustiquaire.
  • Il faut penser à vérifier l’écoulement des eaux des gouttières.
  • Il faut vider une fois par semaine ou ramasser tous les réceptacles dans les jardins ou sur les terrasses et les balcons (écuelles pour animaux, bâches non tendues, jouets, outils et objets de jardinage qui pourraient retenir de micro collections d’eau, etc).

Un seul mot d’ordre : « Soyez secs avec les moustiques ». Partout, supprimez les eaux stagnantes.
C’est au prix d’une lutte incessante, individuelle et collective (au niveau de chez soi et de son quartier), que pourront être réduits les niveaux de populations de « moustiques tigres » et leurs nuisances.

Pour tout savoir : www.albopictus83.org